Vers une privatisation de votre protection sociale ?

Une protection sociale en crise

L'Europe et la France sont en pleine crise économique et sociale. Les politiques de rigueur voire d'austérité sont mises en place partout dans les pays européens pour réduire les déficits publics et les dépenses des États. Lorsque les caisses de l'état sont vides, les avantages sociaux des travailleurs deviennent rapidement précaires. Le droit à la santé est pourtant un droit fondamental, qui si on n'y prend garde, finira par être remis en cause par les gestionnaires de tous les pays en mal d'économies budgétaires en tout genre. La menace d'une dégradation sanitaire européenne des salariés due au déremboursement des frais médicaux et de santé est réelle.

Une politique publique de déremboursement des frais de santé

En France, le remboursement des frais médicaux et de santé est assuré par le régime général de la sécurité sociale. Après l'augmentation du déficit de la sécurité sociale, on a vu, ces dernières années, la réduction progressive des remboursements de santé par l'assurance maladie suite aux politiques d'économie budgétaires des différents gouvernements de droite comme de gauche qui se sont succédés. Le résultat a été une augmentation sensible des dépenses de santé à la charge du contribuable ainsi qu'une augmentation consécutive des tarifs des complémentaire de santé individuelles individuelles ou collectives.

La mutuelle entreprise comme rempart

Dans un contexte de réduction constante de la prise en charge de l'État des dépenses de santé, le relai des mutuelles de santé ou des compagnies d'assurance est plus que jamais un sujet sensible pour le porte-monnaie des contribuables. La mutuelle entreprise est pourtant une réalité pour les grandes entreprises françaises depuis des années. C'est un avantage social indéniable compris dans le pacquage d'entrée dans l'entreprise. Sous l'impulsion du gouvernement Fillon, des incitations à la souscription par les TPE/PMI/PME à des mutuelles entreprise sous forme notamment de réductions d'impôts et d'avantages sociaux pour les entreprises ont été promulguées par la loi Fillon du 30 Janvier 2009. Nettement moins chère qu'une complémentaire santé individuelle, la mutuelle entreprise représente pour le salarié un véritable avantage en nature, bon à prendre en ces temps difficiles.

- Complément d'information : L'article nouvelobs.com



 

Que souhaitez vous faire ?


>> Comparez les mutuelles entreprise
Gratuit & sans engagement